Actualité

Procès Radice-Martinelli : la défense accuse le plaignant d’agir pour des « raisons économiques »

Rome - Italy, April 21, 2019: A Genera View of Saint peter's Basilica during Pope Francis Easter Holy Mass in St Peter's square at the Vatican.

Le Père Enrico Radice, ancien directeur du petit séminaire Saint Pie X, a répété qu’il n’avait eu aucune information sur de potentiels abus sexuels sous sa garde, et que la victime et le témoin agissaient pour des « raisons économiques ». Il s’exprimait lors de la troisième séance du procès l’impliquant avec le Père Gabriele Martinelli dans une affaire d’abus sexuels, le 19 novembre 2020. Le prêtre italien a aussi nié avoir falsifier une lettre pour permettre au Père Martinelli de rentrer au séminaire de Côme. La troisième audience du procès sur les abus sexuels commis au sein du petit séminaire Saint…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€
CD

Actualité

Le Saint-Siège en bref : le pape François a téléphoné à Charles Michel
23/11/2020
Le pape François reçoit des joueurs de basket-ball mobilisés contre le racisme
23/11/2020
Le Cardinal Sim, pionnier de l’évangélisation
23/11/2020