Actualité

Piacenza : le secret de la confession est “inviolable”

Le cardinal Mauro Piacenza © Wikipedia, PersiGianluigi

Parce qu’il est « acte sacramentel », le sacrement de réconciliation « doit être protégé au nom de la liberté religieuse », a déclaré dans un entretien à Acistampa le cardinal Mauro Piacenza, pénitencier majeur de la Sainte Église romaine, le 15 octobre 2021. Celui qui dirige le premier des trois tribunaux du Vatican a souligné que tout ce qui est dit pendant une confession était donc « sous un sceau absolument inviolable ». Le prêtre ne peut pas communiquer l’information « parce qu’elle est donnée à Dieu seul », a insisté le haut prélat italien. Cela vaut aussi pour « le cas où, lors d’une confession […] un…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€
CD - Rome

Actualité

Le pape évoque sa prochaine rencontre avec le patriarche Kirill de Moscou
06/12/2021
Les deux dangers qui menacent la démocratie selon le pape François
06/12/2021
Le pape François compare le "document sur Noël" de l'Union européenne à un acte dictatorial
06/12/2021