Actualité

L’inculturation est le “mot-clef” de la relation entre l’Eglise et la Chine, explique Mgr Gallagher

Les relations entre la Chine et l’Eglise catholique, a observé Mgr Gallagher, ont alterné entre des périodes de collaboration fructueuse et d’autres de “grandes souffrances” pour les chrétiens du pays. Selon lui, l’histoire montre que les périodes de rencontres bénéfiques sont celles d’une “inculturation de la foi”, avec un “catholicisme avec des formes chinoises”. Pour le responsable curial, la mission évangélisatrice de l’Eglise requiert ainsi du “discernement” afin d’éviter deux dangers : le prosélytisme d’un côté, et une annonce “abstraite” de l’autre, déconnectée de la réalité locale. L’évangélisation, a-t-il souligné, doit donc “apporter de la substance tout en assumant les…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€