Magazine

Les étapes d’un procès en béatification

Une béatification n'aboutit qu'après un procès préparatoire, sur initiative de l’évêque responsable du diocèse où est décédé le ‘candidat’. Selon les Normes sur l’administration des biens des Causes de béatification et canonisation établies par Congrégation des causes des saints, les évêques doivent attendre cinq ans après la mort de la personne concernée afin que l'émotion n'entre pas en ligne de compte. Pour remplir les conditions, celui qui fait l’objet de la demande doit avoir été tué en “haine de la foi“ (martyr) ou avoir porté à un haut degré l’exercice des vertus chrétiennes (héroïcité des vertus). Si l’évêque conclut à l’une ou…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€

Actualité

Les deux dangers qui menacent la démocratie selon le pape François
06/12/2021
Le pape François compare le "document sur Noël" de l'Union européenne à un acte dictatorial
06/12/2021
Ciase : le pape va recevoir les évêques français pour leur demander « ce qui ne va pas »
06/12/2021