Actualité

Les cardinaux Re et Zen s’opposent sur l’accord Chine-Vatican dans un échange de lettres

En septembre 2018, le Saint-Siège et la Chine ont signé un accord ‘provisoire’ et non rendu public sur la question de la nomination des évêques de l’Eglise officielle chinoise, jusqu’alors non reconnus par l’Eglise. Depuis lors, le Cardinal Zen, opposant historique de Pékin, dénonce cet accord dans de nombreux médias du monde entier, y voyant une grave mise en danger de l’Eglise dite ‘souterraine’, c’est-à-dire non reconnue par le régime communiste. Dans une lettre envoyée le 26 février 2020 à l’ensemble du Sacré collège, le cardinal Re, doyen de ce dernier, apporte un éclairage critique sur les prises de position…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€