Actualité

Le Saint-Siège perçoit l’intervention de Mike Pompeo sur l’accord avec la Chine comme de l’ingérence

La tribune publiée par le secrétaire d’État américain Michael Pompeo le 18 septembre 2020 dans les colonnes de la revue américaine First Things, qui critiquait le renouvellement prochain de l’accord entre le Saint-Siège et la Chine, a été perçue comme une « ingérence » manifeste, rapporte l’agence italienne ANSA le 21 septembre. L’intervention du chef de la diplomatie du gouvernement de Donald Trump n’interrompra pas le processus de renouvellement de l’accord historique signé entre le Vatican et Pékin en 2018, qui doit survenir en novembre. Si l’annonce de l’accord entre la Chine et le Vatican était survenue le 22 septembre 2018, soit…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€
CD