Actualité

Le pape condamne le récent attentat contre un colonel espagnol par les séparatistes basques.

Jean-Paul II a fermement condamné comme un “acte exécrable” un attentat contre un colonel de l’armée espagnole par des séparatistes basques de l’ETA, qui a eu lieu à Madrid le matin du 21 janvier 2000. Une bombe avait été placée sous la voiture de l’officiel; son explosion a causé une dizaine de blessés en plus du militaire. “Je déplore énergiquement cet acte exécrable qui met en sérieux danger les efforts de ceux qui cherchent des solutions justes et pacifiques de coexistence”, a affirmé le pape, en exprimant sa “profonde douleur” lors de l’Angélus dominical du 23 janvier. Jean-Paul II a…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€

Actualité

Le pape François dénonce « l’idéologie du retour en arrière »
21/09/2021
L'idéologie du genre est « dangereuse », assure le pape François
21/09/2021
Kiosque Vatican, revue de presse du 21 septembre
21/09/2021