Actualité

Le cardinal Sarah ne prononcera jamais le fameux « Habemus papam »

Le cardinal guinéen Robert Sarah à Villa Bonaparte, Ambassade de France auprès du Saint-Siège, Rome, Italie, le 6/12/2014. © Eric Vandeville

Le cardinal Robert Sarah était jusqu’à ce lundi 3 mai 2021 le doyen des cardinaux-diacres électeurs, et, à ce titre, aurait eu la charge d’annoncer au monde l’élection d’un nouveau pape en cas de conclave au moyen de la fameuse formule « Habemus papam », qui signifie en français, « Nous avons un pape ». Mais il a été nommé, comme sept autres cardinaux-diacres, au rang de cardinaux-prêtres, lors du consistoire ordinaire public présidé par le pape François le 3 mai. C’est le cardinal Giuseppe Bertello, l’actuel président du Gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican, à qui devrait donc revenir la mission…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€
hl

Actualité

Vers un ministère institué pour les catéchistes
05/05/2021
Alessandro Cassinis Righini confirmé au poste de Réviseur général
05/05/2021
Kiosque Vatican : revue de presse du 5 mai 2021
05/05/2021