Entretien

« La venue du pape à Mossoul semblait absolument inenvisageable il y a encore peu », confie Antoine Fleyfel à I.MEDIA

©FlickR Enno Lenze

L’annonce du prochain voyage du pape François en Irak suscite de nombreux espoirs pour les chrétiens de ce pays dont le nombre n’a cessé de diminuer ces dernières années. Le professeur Antoine Fleyfel, spécialiste de la géopolitique des chrétiens au Moyen-Orient et directeur du nouvel Institut chrétiens d’Orient, basé à Paris, analyse les enjeux pour les chrétiens et pour l’Irak de la prochaine visite papale. En quoi le patriarche des chaldéens, sa Béatitude Louis-Raphaël Sako, a-t-il raison de dire que le voyage du pape sera prophétique ? C’est d’abord la première fois qu’un pape visite l’Irak, terre d’origine du christianisme oriental.…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€
hl