Spiritualité

La relation à Dieu n’est pas rigide, mais libre et amicale, déclare le pape François

Pendant toute son histoire, il a existé des organisations dans l’Eglise “dont les membres étaient tous rigides”, et où s’est révélée par la suite “la corruption qui régnait à l’intérieur et aussi celle des fondateurs”, a déclaré le pape François lors de la messe à la Résidence Sainte-Marthe le 15 mai 2020. La rigidité du chrétien est mauvaise, car elle “remet en cause la gratuité de la rédemption”, a-t-il souligné. Dans les premiers temps de l’Eglise (Ac 15, 22-31) certains membres des premiers chrétiens continuaient à imposer la loi de Moïse, notamment la circoncision, aux convertis issus du paganisme. Ces…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€
CD

Actualité

Affaire Martinelli-Radice : le petit séminaire Saint-Pie X à son tour assigné en justice
27/10/2020
Affaire Becciu : le « renouvellement de la Curie » se fait selon des critères de « transparence », affirme Mgr Semeraro
27/10/2020
Le cardinal Barbarin reçu par le pape François à l’occasion de son anniversaire
27/10/2020