Entretien

Covid-19: “En Hongrie, la législation prévoit de solides garanties“ pendant l’Etat d’urgence, assure son ambassadeur près le Saint-Siège

En réaction au Covid-19, le Parlement hongrois a voté une loi le 30 mars 2020 conférant au Premier ministre Viktor Orbán les pleins pouvoirs pour “combattre plus efficacement la pandémie“. Cette loi permet au gouvernement de légiférer sur tous les sujets par décret, de suspendre les élections et de déroger à n’importe quelle loi pour une période indéfinie. Une mesure inquiétante pour l’opposition politique comme pour de nombreux observateurs qui y voient une atteinte à la démocratie. Interrogé par AV, Eduard Habsburg, ambassadeur de Hongrie près le Saint-Siège, assure que le Parlement demeure le garant de la démocratie dans le pays, notamment en…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€
AH

Actualité

Le Saint-Siège en bref : le cardinal Bassetti positif au coronavirus
28/10/2020
La demande de libération de Cecilia Marogna rejetée
28/10/2020
Le premier cardinal malaisien de l'histoire est mort
28/10/2020