Entretien

Constance Vilanova : il y a « un manque de moyens humains » pour lutter contre les abus commis sur les religieuses

© Constance Vilanova

Pendant plus d’un an, la journaliste Constance Vilanova a enquêté dans le monde entier sur les abus spirituels et sexuels commis sur des religieuses. Son enquête, relatée dans Religieuses abusées, Le Grand silence, l’a conduit au Vatican où elle a interrogé plusieurs responsables. Tout en reconnaissant les efforts du pape François pour lutter contre ce fléau, elle confie à I.MEDIA avoir eu l’impression d’évoquer un « non-problème » avec certains prélats de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée, en charge de surveiller les congrégations problématiques, et déplore un « manque de moyens humains ». Qu’est-ce qui vous a poussé à travailler sur un…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€
CG

Actualité

Pandémie : le pape François demande aux chrétiens trois efforts
29/11/2020
« L’Avent est un appel incessant à l’espérance », déclare le pape François
29/11/2020
Devant les nouveaux cardinaux, le pape appelle à sortir de la nuit de la « médiocrité » et de « l'indifférence »
29/11/2020