Entretien

« Comme le pape aime bien les médias, il les châtie bien », confie Natalia Trouiller à I.MEDIA

Le pape François lors d'une conférence de presse dans un avion en novembre 2019. © I.MEDIA

Journaliste, écrivain, ancienne directrice de la communication du diocèse de Lyon, Natalia Trouiller a également traduit en français le dernier ouvrage du pape François, Un temps pour changer (Flammarion). Dans ce livre-confession écrit en collaboration avec le journaliste Austen Ivereigh, l’évêque de Rome juge très sévèrement l’attitude des médias qui déforment la réalité à des fins économiques ou idéologiques. Entretien. « Désinformation », « diffamation », « fascination pour le scandale et le caniveau », « culture de la post-vérité », « course à l’audimat », « transformation des faits à des fins idéologiques dans un but lucratif »… Que faut-il penser de la charge de François contre les médias ? Le pape François est…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€
hl

Actualité

Quatre questions autour de Cécilia Marogna, la proche du cardinal Becciu qui ne sera pas extradée vers le Vatican
18/01/2021
Le pape François nomme Mgr Fabene comme secrétaire de la Congrégation pour la cause des saints
18/01/2021
Kiosque Vatican : revue de presse du 18 janvier 2021
18/01/2021