Entretien

« Ce voyage en Irak est la preuve que l’Église sait s’adapter aux circonstances » confie à I.MEDIA le frère Poquillon, dominicain de Mossoul

Frère Olivier Poquillon ©YouTube Galileo Concept

À trois semaines du voyage du pape en Irak, les préparatifs de la visite se poursuivent sur place malgré un contexte sanitaire incertain. Le 15 février, des roquettes sont tombées sur la ville d’Erbil, capitale du Kurdistan irakien, où le pape doit célébrer la messe dans un stade. Le frère Olivier Poquillon, qui supervise la restauration du couvent Notre-Dame de l’Heure des Dominicains à Mossoul, rend compte à I.MEDIA de l’atmosphère qui règne dans la région à quelques jours de ce voyage historique. Entre la multiplication du nombre de cas de Covid-19 en Irak et les tirs de roquettes sur…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€
hl